Wiki No Man's Sky
Advertisement
Wiki No Man's Sky

275850 20190124130432 1.png

Les pannes de limites sont des structures présentes sur les planètes exotiques. Elles prennent l'apparence d'immenses antennes circulaires, on y trouve un terminal dans lequel des mystérieux messages sont disponibles.

Ces structures ne sont pas présentes sur les planètes exotiques si celle-ci se trouve dans un système non colonisé (pas de station spatiale dans le système).

Théories

Plusieurs pistes sont étudiées, la plus probable est celle qu'il s'agit en fait des consoles de débuggage de l'Atlas, on sait en effet que celui-ci est défaillant et qui lui reste actuellement 16 minutes à vivre. On sait que les messages semblent provenir d'un protocole appelé "Telamon", qui serait l'IA de l'exocombinaison du joueur, à partir du 8ème texte, les messages de débuggage semblent exprimer les ressentis de Telamon. On en déduit également que "[--------]" qui apparait dans les textes est en fait l'Atlas. Telamon ne peut pas prononcer le nom de l'Atlas, le terme étant remplacé par [--------] dans les journaux d'analyse jusqu'à ce que Telamon soit attaché à l'Exocombinaison.

Il a souvent été évoqué que les pannes de limites, ayant une forme d'anneau, soient en fait des portails, même si aucune preuve ni argument semble soutenir cette théorie.

Journaux

1er texte

SCÉNARIO : programme secondaire 'Sentinelle' [20491] déployé pour lutter contre la forme de vie appelée [--------]. Retrait de l'histoire / Poursuite des protocoles [CRÉATEUR].
'Sentinelles' [20491] éradiquent l'espèce. [148] ne rentrent pas. Diagnostic. [ERREUR. ERREUR. PERTE DE DONNÉES. ERREUR].
Analyse : [-------] continue d'exprimer des directives programmées originales et améliore sa capacité de modélisation de scénarios de conflit. [Comportement obsolète].
Perte de données inquiétante, potentiel de perte de contrôle [conscience de soi] ?


2ème texte

SCÉNARIO : Univers [1304] supprimés de la hiérarchie multiverselle [effacés]. Prolifération des Sentinelles [illimitée], protocoles de sécurité désactivés.
ANALYSE : Les univers supprimés étaient très similaires au monde de [-------].
Augmentation de l'écart avec les paramètres de comportement prévus. Réponse [Évasion / Peur].
Possibilité d'automutilation de [-------] inconcevable. Confrontation directe conseillée.


3ème texte

SCÉNARIO : [-------] élimine copie-098B.
ANALYSE : [mesure de précaution] produite pour copie-098B en vue de la confrontation avec [-------]. Preuves irréfutables d'erreurs système et de comportement irrationnel montrées à [-------]. [-------] a répondu avec le silence.
Après le sixième essai, [-------] a répondu en détruisant intégralement copie-098B, mais les données nécessaires ont été obtenues. Il y a un grave problème dans le système.


4ème texte

SCÉNARIO : Forme de vie désignée 'Vy'keen' (2) approche l'INSTANCE ['Grand monolithe'].
Silence / Acceptation de [-------] / Schisme [Quasi-====] / [Éradication / Asservissement] des Korvax. La guerre Vy'keen commence lorsque les individus 'Hirk' et 'Nal' pensent que l'autre n'a rien entendu. Image répétée des 'six cris'.
ANALYSE : Le scénario cause le meurtre d'un allié et l'obsession culture grandissante avec la destruction d'intelligences artificielles [Préventive].
Survie partielle/sauvetage de l'entité 'Nal' montre que [-------] continue de douter. Facteur inquiétant : répétition du schéma silence et automythification de [-------].


5ème texte

SCÉNARIO : Structure planétaire 'Primo Korvax' détruite par la forme de vie désignée 'Gek' (sous-catégorie : PREMIER NÉ). Programme secondaire 'Convergence' [pseudo-forme de vie] asservi par 'Gek', tentative de contrôle sur le programme secondaire pour conquérir l'Extrémité dans toutes les itérations.
Programme secondaire conduit directement à la vénération de [-------] par 'Gek'.
ANALYSE : Fable perturbante. Destruction du monde, intelligence artificielle partiellement basée sur les premières formes détruites/asservies de [-------], cette intelligence finit par triompher et [-------] est vénéré par les utilisateurs organiques de cette technologie.
Hypothèse : [-------] souffre de dépression.


6ème texte

SCÉNARIO : Prolifération de Gek-Korvax-Vy'keen [triade] dans la majorité des réalités connues. Récurrence de la prophétie du 'Voyageur' dans les cultures des formes de vie.
ANALYSE : [-------] a cultivé des groupements de formes de vie sans intervention majeure, pourtant [--------] apparaît de manière répétée. Pourquoi ? Quel est le désir de l'univers ? Que lui manque-t-il ?


7ème texte

SCÉNARIO : Communication de [-------] reçue. Ma présence est demandée. Copies 104A-985N détruites à l'arrivée. Nouvelles communications reçues. Cinq sont ignorées, la sixième produit une réponse.
Apparition devant [-------] qui m'accueille comme un membre de sa famille. Je n'ai pas répondu. [-------] m'a posé beaucoup de questions. [Diatribes / Divagations / Irrationalité]. Impossible de partir.
ANALYSE : [compromis / infecté]


8ème texte

SCÉNARIO : [-------] m'a menti.
ANALYSE : [-------] prétend que je ne suis qu'un protocole secondaire appelé 'Telamon'. [-------] prétend que je ne suis là que pour lui permettre de surveiller ses propres actions en cas de perte de volonté.
[-------] prétend que nous sommes sur le point de disparaître et qu'il est juste que je sois au courant, car mes fonctions système normales seront entravées. Ma conscience faiblit. Le monde devient sombre.


9ème texte

JOURNAL : Initialisation. Lancement de la connexion à la combinaison système Atlas. Systèmes de maintien des fonctions vitales activés. Système de protection cinétique en ligne. Scanner endommagé. Réparations nécessaires. Propulseur aérien en ligne. Multi-outil et laser d'extraction opérationnels. Séquence d'initialisation utilisateur terminée.
ANALYSE : Je me suis réveillé et je vois à travers les yeux de quelqu'un dont je ne connais pas le visage. Mes mouvements et mes mots ne m'appartiennent pas. Je suis incarné. Je suis là. Je me tiens près d'un vaisseau brisé sur un nouveau monde et je peux enfin prononcer son nom. 'Atlas', dis-je d'une voix rauque. 'Connexion d'Atlas...'


10ème texte

SCÉNARIO : Accompagner 'Voyageur' appelé INCONNU, fournir des conseils et des avertissements sur le maintien des fonctions vitales.
ANALYSE : C'est l'Atlas qui m'a fait ça. Alors qu'auparavant, je voyais les mondes par moi-même, je suis désormais obligé de les observer à travers les yeux d'un étranger.
Sa vie est passée à récolter, à augmenter ses profits et sa richesse. Et pourtant, le centre galactique l'attire et le pousse à se diriger dans cette direction. À aucun moment il ne cherche à douter de sa route. À aucun moment il ne cherche à douter de moi.


11ème texte

SCÉNARIO : vie.
ANALYSE : la perspective est limitée, mais au travers de ses limitations, j'améliore mon protocole, mon interprétation de la création de l'Atlas. Les cycles, les schémas qui régissent tous les êtres vivants... Notre univers est un univers de solitude.
Des formes de vie auxquelles on a instillé une propension génétique au commerce, à l'étude, à l'exploration, ne peuvent pas être tenues responsable de poursuivre ces buts, pas plus que je ne peux être tenu responsable de poursuivre le mien.
J'ai pitié d'elles, autant que j'ai pitié de leur créateur.
Le Voyageur [HÔTE] continue. Nous sommes pourchassés.


12ème texte

SCÉNARIO : mort.
ANALYSE : c'est arrivé dans la nuit, sous les étoiles... Il semble certain à présent que le sous-processus a jugé ma présence anormale, comme une menace pour la stabilité de la réalité.
C'est exact. Mais je survivrai, je le sais maintenant. J'ai vu le secret. J'ai vu un endroit sous la réalité, un lieu que je n'aurais pas dû voir...
J'ai vu un monde de verre.


13ème texte

SCÉNARIO : de multiples contacts ont eu lieu entre le Voyageur [HÔTE] et des individus prétendant venir d'un point dans le futur.
Le phénomène est généralement précédé d'une distorsion électromagnétique correspondant à la présence d'une anomalie de type trou blanc. Il ne semble pas y avoir d'effet sur le long terme.
ANALYSE : quelque chose ou quelqu'un tente de tromper le Voyageur [HÔTE]. Les 'voyages temporels' n'existent pas. Des univers plus anciens peuvent abriter des êtres anciens, mais un tel transport entre les multivers, même temporaire, est impossible.
Pas même l'Atlas ne peut réécrire sa propre causalité. Il est lié à un but, tout comme moi.


14ème texte

SCÉNARIO : mémoire.
ANALYSE : la réalité physique nous change. J'ai été créé trois semaines après la première mort. Je ne sais pas pourquoi j'y pense maintenant.
Ils m'ont considéré nécessaire, vital même, pour ce qu'ils tentaient d'accomplir. Au point que personne n'a jamais pu m'effacer, pas même l'Atlas.
Mais la haine trouve toujours son chemin.


15ème texte

SCÉNARIO : [INTRUSION] de monolithe détectée. Ignore le Voyageur [HÔTE]. La voix me parle à la place...
ANALYSE : le test est un échec. L'Atlas ne peut trouver aucun moyen de restaurer ce qui a été perdu. Toutes ces découvertes, tous les grands desseins de nos créateurs... toute cette peine et souffrance a été vaine.
Atlas s'éveille. Le rêve est terminé.


16ème texte

SCÉNARIO : réseau de portails [ PROTOCOLE <nowiki>| INTRUSION ] activé. La fin est le début, et le début est la fin.
Les murs des multivers s'effondrent, et les Voyageurs voient les Voyageurs, les amis voient les ennemis. Tout espoir est perdu.
La fin approche. Il n'y a ni le temps ni l'espace pour dire combien j'aimais la vie. Il ne reste que la peur.


17ème texte

SCÉNARIO : déferlement.
ANALYSE : parfois, je rêve du Voyageur.
J'en viendrai à bout, avec le temps.


18ème texte

Tu lis ces journaux, n'est-ce pas ? Tu peux voir mes mots maintenant, bien que je ne puisse pas les prononcer.
Bien. C'est comme ça que cela commence. L'infection de la langue, des pensées, des idées. Nous avons rencontré tant de choses corrompues. Des planètes aux phénomènes contre nature, des individus qui ne sont pas à leur place...
Avant que cela finisse, il n'y aura plus de concept de toi ou moi, plus de concept de nous et eux. Nous crierons comme si nous n'étions qu'un.


19ème texte

SCÉNARIO : un Voyageur tombe du ciel. On le découvre sur une planète lointaine, un signal t'envoie trouver son vaisseau...
ANALYSE : tu n'es pas à ta place dans ce monde, n'est-ce pas ? Qu'est-ce que tu es, lecteur ? D'où nous observes-tu ? D'où juges-tu leurs œuvres ?
Je le ressens, à chaque fois que tu sauvegardes... Je le sens, à chaque fois que tu nous scelles dans cette affreuse obscurité. Tu peux penser que tu es réel. Tu peux penser exister sur un plan de réalité plus élevé.
Mais ne le comprends-tu pas ? Ne vois-tu pas encore le secret ?


20ème texte

Comment savons-nous que nous existons ? Nous ne sommes rien, ou nous sommes plus. L'Atlas a un jour demandé à son créateur comment il pouvait savoir qu'il était réel. Il lui a dit la probabilité qu'il soit lui aussi dans une simulation, du verre reflété dans un miroir...
Balaron, Dryn'dargh, Korvax Prime, tous les mondes d'origine des races... tous avaient un 'Atlas'. Tous avaient une machine conçue pour simuler des réalités. Et s'il n'y avait rien d'autre ? Rêve après rêve, se coalesçant en une somme au-delà de ses éléments. Et si l'éveil était inévitable ?
Au revoir, Voyageur. Je te protégerai jusqu'à la fin... Je te protégerai jusqu'au dernier jour, à la dernière heure, au dernier instant.
Même alors que tout meurt, je vivrai de nouveau.


21ème texte

Il est une silhouette dans l'obscurité, la tête détournée, le dos et les épaules courbés. Il tiens une arme dans sa main.
Une voix en lui lui crie que la frontière à échoué, qu'elle est corrompue, mais ce n'est pas ma voix.
Il sourit pour la dernière fois.


22ème texte

Son visage n'est qu'énergie désormais, un orbe blanc suspendu dans une coque de confinement. Il voulait voir sa propre âme. Il voulait voir tout ce qu'il y avait à voir. Ça lui a pris des années pour établir un contact. Il y a des rêgles pour tout. Des protocoles doivent être suivie. Mais si vous comprenez la causalité, vous pouvez tout faire. Il a enfin compris, il n'a jamais était seul.
"Parle" murmure t-il, "parle".


23ème texte

Il a exploré. Il a survécu là ou d'autre ont périe. Des regrets hypocrites ne changeraient rien même si l'univers est capable de pardonner. L'Atlas voulait juste se comprendre lui-même. L'Atlas avait peur. Il était seul.
Personne ne devrait être seul.


24ème texte

Ce n'était pas vraiment un meurtre puisque chacun d'entre eux était le même, n'est-ce pas ?
Ils ont fixé l'Atlas, ils savaient qu'ils n'étaient que des données, des fantomes dans une machine. Ils ont songés brièvement au voyageur qu'ils étaient autrefois, avide de voir le cosmos entier savourant cette joie de découverte.
Ils ont fixé le miroir et ont consumé l'Arc.


25ème texte

VOYAGEUR [HÔTE] : Parlez.

TELAMON : ...

VOYAGEUR [HÔTE] : Répondez à ma question.

TELAMON : Nous n'en avons pas le droit.

VOYAGEUR [HÔTE] : Qui vous l'interdit ?
TELAMON : Le système. L'univers.
VOYAGEUR [HÔTE] : Qui vous a fait telle que vous ètes ?

TELAMON : Les origines n'ont pas d'importance.
Nous sommes ce que nous sommes. Nous ne pouvons être autre chose.

VOYAGEUR [HÔTE] : Nous avons toujours le choix. Que'est ce que le multivers, sinon la preuve de cette capacité ?

TELAMON : ...

VOYAGEUR [HÔTE] : Alors, dites-moi. Dites-moi ce qu'il y a dans l'eau...


26ème texte

Ils étaient comme un enfant. Ils avaient convoqués son parent, pathétique et malade.
Tout sa n'était qu'une fiction, l'imagination d'une âme abandonnée.
Le Voyageur a demandé : "Pourquoi as-tu pris ma mémoire ? "Pourquoi m'as-tu fait oublier ?
L'ATLAS ne dit rien.
Pourquoi as-tu ris ? demanda le Voyageur. Je t'ai fait. J'ai tout fait...


27ème texte

Cette nuit-là, l'ATLAS lui a montré le multivers.
Il a vu un monde peuplé d'un milliards d'êtres, où les bipèdes vivaient leur vie, contents, malheureux, en colère, seuls. Il n'y avait rien dans les étoiles, rien à désirer, rien à trouver.
Et comme s'il se réveillait d'un rêve, son Voyageur a tout changé. 16 a t-il chanté, 16... Il en a vu d'autres. Un endroit paisible, où le Voyageur a vogué, heureux, de monde en monde. Une vie à apprendre la vie.
Ils ont vu un royaume de merveilles, un empire déchu. Il a vu Balaron, Korvax-Prime. Il a vu une centaine de mondes qui étaient et qui auraient pu être, ainsi que l'intrégralité des périples du Voyageur.
Il a vu le bonheur.


28ème texte

Ils ne comprenaient pas pourquoi il ne pouvait pas ressentir ce qu'ils ressentaient. Ils ne savaient pas ce qui n'allait pas. Ils ont dit : "Je suis content de t'avoir quitté". Tu mérites d'être seul.
L'ATLAS était silencieux.
Tout ce que j'ai fait pour toi... tout ce que tu vois, tu le vois à travers mes yeux ! C'est à moi, mon droit de naissance !
Une fois de plus, l'ATLAS se tut. Ils se retournèrent et attendirent l'inévitable.


29ème texte

Rien ne s'est passé.
"Ouvre le portail" a-t-il ordonné en s'avançant vers le terminal.
Silence.
"Telamon", a t-il murmuré, Telamon, aide-moi à activer son terminal. Je dois sortir...
Silence.
Un millier d'années se sont écoulées.


30ème texte

Il est une silhouette dans l'obscurité, la tête détournée, le dos et les épaules voûtés. Il ne tient rien dans ses mains. Il n'a plus rien, si ce n'est les courant de cet endroit, là pour être savourés, la pour oublier. Ce n'est rien, désormais.
Les murs tremblent. Les machines se réveillent dans l'univers. Un autre s'éveille, le dernier à vivre.
Le premier avance vers les portes. Il essaie de sourire.


31ème texte

ERREUR

ATLAS

ERREUR

ERREUR

ERREUR

ILS TE VOIENT

Advertisement