Wiki No Man's Sky
Advertisement
Wiki No Man's Sky
ALERTE SPOILERS !

Cet article révèle des éléments liés au lore du jeu, veuillez ne pas le lire si vous souhaitez découvrir ces éléments par vous-même.

Une panne de limite sur une planète exotique.

Les planètes exotiques sont des planètes relativement peu communes et très différentes des autres. Elles ont des caractéristiques anormales et sont peuplées de formes de vies bizarres (faune et flore).

Description

Ces planètes peuvent être présentes dans tous les systèmes stellaires, mais elles sont beaucoup plus fréquentes dans les systèmes stellaires rouges et bleus. Leur apparence depuis l'espace est assez spécifique, elles sont souvent grises ou marrons et semble craquelées. Le biome hexagonal est lui directement identifiable car recouvert dans motif hexagonal. Des informations complémentaires peuvent être obtenues en scannant la planète.

Une fois à la surface, vous remarquerez une musique très différente de celle que vous avez l'habitude, qui évoque la solitude, le vide, l'étrangeté, la corruption et la grandeur des paysages. Il n'y a pas de forme de vie intelligente sur ces planètes, les seules structures seront des pannes de limite, d'étranges structures circulaires d'origine inconnue qui délivrent des messages mystérieux.

Des tempêtes de type anomalie gravitationnelle peuvent en théorie s'y produire d'après le patch-note de la mise à jour Origins, aucune observation n'a cependant été reportée.

Biomes

Hexagonal

275850 20181228154207 1.png

Voir Biome hexagonal

Les planètes hexagonales, aussi appelées "planètes plaquées" ou "planètes squameuses" , semble être constituées de métal et sont recouvertes d'un motif hexagonal visible depuis l'espace et ainsi très clairement identifiable. Ce motif hexagonal se retrouve également au sol. La faune et la flore possède ce même motif, omniprésent sur ce type de planète.

Ossifié

Biome ossifié (par Neutrino).jpg

Voir Biome ossifié

Cet environnement étrange est constitué de structures apparemment organiques constituées d'un matériaux qui s'apparente à des os. Certaines de ces structures creuses émettent une lumière violette à l'intérieur lorsqu'on les regarde, et émettent des pulsations tel un coeur. D'après le journal d'un vaisseau écrasé durant la recherche communautaire, ces orbes de lumière émettent de la chaleur.

En rupture

275850 20181228115936 1.png

Voir Biome en rupture

Les planètes en ruptures, aussi appelées "planètes de lumières" ou "planètes fissurées", sont particulièrement impressionnantes la nuit. Elles semblent être le fruit de phénomènes magnétiques et gravitationnels anormaux, des roches flottantes émettent des faisceaux de lumière vers le ciel, parsemés de nuages étranges qui s'apparente à des phénomènes magnétiques ou des aurores.

Mécanique

275850 20181228120356 1.png

Voir Biome mécanique

Les planètes mécaniques, aussi appelées "planètes métallurgiques" ou "planètes métalliques" sont couvertes de dispositifs similaires à des sortes d'engrenages. La plupart sont défaillants, au sol, mais certains, encore fonctionnels, flottent dans les airs. Le sol aride et désolé est jonché de débris de ces mêmes étranges technologies.

Piliers

20190303113605 1.jpg

Voir Biome à piliers

Le biome à piliers, aussi appelé "biome à colonnes" ou "biome à éclats", est l'un des plus célèbres et peut-être l'un des plus mystérieux. Il ressemble en effet à la description du monde de verre mentionné de multiples fois dans le lore, même s'il n'est probablement pas le "vrai" monde de verre. Il consiste cependant en piliers d'un matériau cristallin et brisé, à l'aspect tranchant.

Bulles

275850 20181228124558 1.png

Voir Biome écumeux

L'environnement le plus étonnant pouvant être rencontré dans l'univers est probablement celui-ci. Il est aussi appelé "biome mousseux". Les planètes à bulles consistent en des paysages vastes et vides, mais comme leur nom l'indique, envahi par des bulles. Ces bulles ressemblent étrangement à des bulles de savon en raison de leur aspect et de leur couleur.

Squelettique

20190302165554 1.jpg

Voir Biome squelettique

Les planètes squelettiques, aussi appelées "planètes cliquetantes" ou "planètes vertébrales" sont recouvertes d'immenses os extraterrestres flottants dans les airs, ainsi que de plantes bizarres. Les os, ainsi que les plantes, émettent une faible lumière colorée visible surtout la nuit tel une sorte de bioluminescence.

En réseau

20190303003623 1.jpg

Voir Biome filaire

Les planètes filaires, aussi appelées "planètes en réseau" ou "planètes câblées", sont recouvertes d'étranges structures technologique à l'aspect parfois semi-organique, qui sont pour la plupart reliées au sol par des câbles, on peut supposer que les câbles sont interconnectés dans le sous-sol et il existe de nombreuses théories sur ce biome.

Brisé

20181210012146 1.jpg

Voir Biome brisé

Le biome brisé, aussi appelé "biome fragmenté" ou "biome fracturé" (planète fracturée) est un biome très intriguant, constitué d'amas étranges d'écrans brisés à l'affichage brouillé qui évoquent immédiatement la corruption, dont même le sol en est recouvert. La signification de cet environnement à l'aspect très technologique et artificiel est très mystérieuse et fait l'objet de théories. Ce biome est un rappel que l'univers du jeu n'est qu'une simulation de l'Atlas.

Ailettes

20181122201917 1.jpg

Voir Biome à ailettes

Les planètes à ailettes, aussi appelées "planètes à lames" ou "planètes à carapaces" abritent une flore organique à l'aspect très extraterrestre. On y retrouve cependant des choses qui ressemblent à des coquillages étranges, certains sont nacrés et semblent abîmés, d'autres sont intacts et colorés, et on pourrait ainsi penser à des fonds marins asséchés.

Sporifère

275850 20200502105051 1.png

Voir Biome sporifère

Les planètes sporifères, aussi appelées "planètes fongiques" ou "planètes couvertes" sont parsemées de dispositifs technologiques inconnus en forme de champignon ou d'oeufs qui semblent propager la végétation à travers la planète. Certains pensent qu'il s'agit d'un processus de terraformation, mais les hypothèses sur le but de celui-ci sont nombreuses.

Théories

Ces planètes seraient des anomalies, des mondes corrompus à l'approche de la mort de l'Atlas. Ces planètes sont parfois mentionnées dans les journaux des cargos écrasés, il semble que ces planètes était auparavant ordinaires, mais qu'elles ont été détruites et transformées du jour au lendemain. On sait que les Geks, Korvax et Vy'keen cherchent à comprendre ce qui arrive à leur mondes, il y a fort à parier pour la corruption de mondes a en effet un impact dramatique sur leur activités.

Certaines planètes corrompues se sont "éveillées" sur des planètes mortes comme l'a expliquer Polo dans la recherche communautaire. On a cependant pas la certitude (et c'est d'ailleurs peu probable) que toutes les planètes exotiques proviennent de planètes mortes, en effet, certains journaux expliquent que ces planètes étaient autrefois pleines de vie. Il existe également une théorie selon laquelle la corruption d'une planète commence dans les océans comme la présence de certains éléments de ces planètes au fond des océans le suggère.

Météo

Le climat de ces planètes est tempéré, sans aucune tempête. Les informations météorologiques sur la planète peuvent indiquer les phénomènes suivants :

  • Brume invisible
  • Pluie interne
  • Nuages perdus
  • Chaleur pourpre
  • Vent de verre
  • Nuages assoiffés
  • Chaleur d'obsidienne
  • Mémoires de givre
  • Givre hanté
  • Combustion indétectable
  • [CENSURÉ]
  • Anormal

Advertisement