Wiki No Man's Sky
Advertisement
Wiki No Man's Sky
ALERTE SPOILERS !

Cet article révèle des éléments liés au lore du jeu, veuillez ne pas le lire si vous souhaitez découvrir ces éléments par vous-même.

Cette page liste les différents textes de bâtiments d'archive, triés selon la race du système. La liste n'est pas encore exhaustive.

Gek

L'archive sélectionne Les Fragments de Gellyvub, le journal du célèbre fermier de l'ère de la Cinquième faible Récession.
Entrée #5 // Le surveillant est en colère contre moi. Il demande de meilleurs rendements pour les bassins de reproduction. 'Si nous échouons, tous les enfants seront morts, Gellyvub. Désespoir !
Entrée #8 // C'est plus que de l'hélianthème qui poussera à cet endroit. Comment pouvons-nous prospérer sur de la dioxite ?
Entrée #12 // Plusieurs rayons hydroponiques semblent avoir plus de succès que les autres, malgré des éléments identiques. Aucun sens, du tout.
Entrée #13 // J'ai demandé aux employés korvax d'effectuer des tests sur l'eau, mais ils refusent de s'en approcher. 'Fin-Atlas', ils ont babillé. Stupides Korvax.
Entrée #16 // Je nous ai sauvés ! L'eau est la clé. Il y a un lac... chante une chanson... les vibrations persistent.
Entrée #23 // Je suis surveillant maintenant. Nous allons exporter ce son aux autres mondes ! On parle même de promotion !


L'entrée est intitulée 'Traitement efficace des Korvax'. Elle semble avoir été récupérée d'une ancienne ère.
Le traitement des entités korvax doit être MISÉRICORDIEUX. L'univers ne demande pas d'autre ordre MORAL de notre part que celui que nous CHOISISSONS d'IMPOSER.
Les Korvax recevront des OUTILS pour leur propre HUMILIATION. Un refus d'EXTRACTION de minéraux des planètes résultera en une EXTRACTION DU KORVAX lui-même.
Les Korvax recevront des modifications d'APPARENCE afin de leur faire apparaître de la PEAU. Toute RESISTANCE doit cesser.
L'ENVELOPPE des Korvax sera dépouillée de tout contact avec sa CONVERGENCE. Pendant cinquante cycles, elle sera coupée de TOUTES les fréquences de communication. Tout appel au FAUX ATLAS sera puni.


L'interface émet des odeurs de mémoire, remplissant la pièce d'un délicat fumet. Elle essaie d'emplir mon esprit de visions d'endroits qui n'ont jamais et ne pourraient jamais exister.
L'empreinte d'un Gek reste affichée sur l'interface. Il a dû passer des années dans cette interface, effaçant constamment sa propre mémoire pour expérimenter des vies fictionnelles. Ses fantaisies de simulation sont toujours disponibles...

[Famille]
Les phéromones projettent une autre âme dans la mienne. Je retourne en enfance. Mon frère et moi jouons à côté du bassin de reproduction. Le bassin est le monde entier. Le commerce, les unités, la faim insatiable me sont inconnus. Nous resterons ici, pour toujours.

[Amitié]
Les phéromones sont écrasantes. J'entre dans une autre vie. J'ai rencontré le Korvax en secret. Je lui tends l'objet interdit. La forme de vie synthétique hésite, incertaine. Puis elle part. J'espère qu'elle se souviendra de moi. C'est la voie que j'aurais voulu, que j'aurais dû choisir.

[Accueil]
Les phéromones peignent des images d'une vie simulée, une fantasy gek.
Je suis celui qui a été choisi pour aider l'Ami-Voyageur. Le contractuel. L'important. Le surveillant. Il existe une maison dans cet univers, juste pour moi, et je n'aurai plus jamais besoin d'unités.


L'entrée est intitulée 'La fondation de la Fédération'. Elle est classée comme analyse historique. J'en lis un bref passage.

Les circonstances de la réforme gek sont toujours floues, même maintenant. D'innombrables générations sont passées depuis la chute des Premiers-Nés. Malgré cela, il existe des archives des collections décousues de ces jours lointains.
Moins de 4 % de la population désire en apprendre plus sur son histoire. Moins de 0,08 % s'identifie aux buts de l'ancien empire. Comment ne peut-il y avoir aucun dossier de ce changement sismique de pouvoir et de philosophie ? Même pas parmi les Korvax, dont l'esprit est pourtant une machine.
Le Projet Archive doit devenir impératif. Pour récupérer ce qui a été perdu. Pour sauvegarder ce qui reste.


L'entrée est intitulée 'Le Conquérant'. Cela semble être un genre de texte interactif de la Seconde ère commerciale. Le terminal me permet de faire quelques choix..
Les PORWIGGLES se sont ÉCHAPPÉS du BASSIN DE REPRODUCTION. Voulez-vous :

[Aller à gauche]
Vous allez à gauche. Le Xankrath vous dévore. Game over.

[Aller à droite]
Vous allez à droite, les Porwiggles sont sauvés et deviennent vos animaux de compagnie. Continuer ?

[Transcender l'espace temps]
Vous transcendez - kkzzkkt - hyper - kzzkt - espace.
Il n'y a pas de réussite ou d'échec, seulement une infinie tristesse. Game over ?


L'entrée est intitulée 'Les 57 lois du profit'. Des milliers de mots sur la philosophie du commerce gek défilent automatiquement sur l'écran. J'arrête le défilement et lis un passage.

Entretenir des relations amicales avec tout [ CENSURÉ ] potentiel. Beaucoup d'espèces ont des capacités à comprendre ces tentatives différentes. Les phéromones ne sont pas universelles. La méfiance est partout.
Cependant, la politique recommande des références à l'amitié explicites. Par exemple, 'Ami-Korvax', 'Frère-Vy'keen', 'Allié-[ CENSURÉ ].
Il est à noter que les Sentinelles ne comprennent ni n'expriment d'amitié. Tout comportement allant à l'encontre de cette déclaration doit être reporté à la Fédération du commerce et considéré comme une alerte à [ CENSURÉ ].
Les partenaires de commerce ne doivent PAS tomber à court de ressources, sinon ils ne pourront pas continuer à commercer. Nos ennemis doivent continuer à s'épanouir pour que les Gek réussissent à [ CENSURÉ ].


L'entrée n'a pas de titre. L'archive la classe comme un fragment d'enquête, relayé à la Fédération du commerce avant que tout contact ne soit perdu. J'en lis un bref passage.

Poursuivi - kzzkt - toges rouges - dans les tunnels -

Pendant un instant, on n'entend aucun mot dans le fichier audio. Seulement des sons provenant de sous la surface de la planète.
D'étranges sons de grattement résonnent dans l'obscurité. Des cris de douleur émis par une voix familière.
Les cultistes sont - kzzzkt - capturé le Voyageur, demandé l'esprit caché' - kzzkt - a tout refusé -

La transmission finale est claire et non déformée. J'entends ses mots...
Tu envoies Gek sur Gek. Tu nous considères comme des criminels, nés dans une ère brutale. Mais les toges des Derniers-Nés ne sont pas faites de sang. Elles sont faites d'âmes. Elles nous rappellent ce que nous avons été autrefois. Ce que nous pourrions encore être...


Le dossier s'intitule 'De la classification des Gek'. Il semble avoir été créé par les Vy'keen et volé par les Gek pendant un vaste piratage. Il y a une longue liste de rangs et de types de Gek. J'en lis un court passage.

Commergek : Inquiet plus pour les marges de profit que ses semblables. Vies courtes, brutales dans des mondes distants et piètres échanges. Mérite la mort.

MarnarGek : Travailleurs, servant souvent les CommerGeks. La plus basse des classes gek. Potentiel pour rébellion future.

Envoyé commercial : Princes des Gek, enfants favorisés par les Seigneurs. Peu d'entre eux survivent pour succéder à leurs parents. La construction des flottes leur est souvent confiée. Cibles recommandées pour l'endoctrinement.

Seigneur marchand : Détiennent des franchises sur de grandes zones de l'espace. Vivent longtemps comparé aux autres membres de leur espèce, donnant naissance à des milliers de jeunes. Cibles recommandées pour enlèvement.


Korvax

L'archive contient une multitude d'hologrammes korvax. Je vois des planètes danser dans leur orbite, des tours et des villes s'élevant et tombant telle la floraison d'une vie sauvage. Je vois le feu nucléaire des Sentinelles, fauchant les récoltes.
Je vois enveloppe après enveloppe s'effondrer à travers l'univers, le courant d'un fleuve d'âmes emplissant chaque navire en sommeil, des orbes rouges laissant un sillage brillant derrière eux.
Je vois un milliard de Korvax s'inclinant devant une masse sphérique, vivante, des vaisseaux biologiques en orbite autour du monde évolué. Je les vois aller dormir, encapsulés dans du métal alors que les longs siècles s'écoulent.
Je vois tout ça balayé par une guerre de lumière et de cupidité.


L'archive contient les dossiers d'une entité connue sous le nom d'Observateur. Elle semble avoir été invitée par les Korvax à assister à la naissance de leur progéniture.

Les jeunes de l'espèce semblent être impossibles à distinguer des autres individus, mais s'appellent eux-mêmes les Nouvelles Entités Korvax. J'ai été invité à regarder. À reporter. Pour apporter mes observations sur le procédé. Les Premiers-Nés eux-mêmes n'ont pas compris comment forger de nouveaux Korvax de cette manière. La carapace et les tas de nanites ondulent au cœur du monolithe. Trois personnages dansent au-dessus d'un orbe rouge. Je brise mon contrat. Je détourne le regard.

L'observateur continue d'écrire ses observations, consignant le changement émotionnel chez les nouveaux korvax à mesure qu'ils grandissent. Ils expérimentent la solitude / l'isolation / la peur pendant un long moment. Des examinateurs les testent fréquemment sur leur capacité à convertir des tonnes de données technologiques en hologrammes précis. Si une information manqué ou s'ils ne comprennent pas ce qu'ils font, ils peuvent être déconnectés. Les examinateurs n'aiment pas l'implication des étrangers. J'ai peur que je ne - je - je -

C'est la dernière entrée. Il y a des milliers de journaux comme ceci... se répétant encore et encore. Lorsque les Nouvelles Entités Korvax atteignent un certain âge, il semble qu'ils éradiquent leur Observateur, effaçant la mémoire de l'entité pour une nouvelle génération. C'est une coutume séculaire, un dévouement à l'Atlas lui-même. Un écho de ce qui a jadis frappé l'univers lui-même, bien que peu comprennent le secret primordial.


Infiltration de Vy'keen projetée dans plusieurs ères de la Convergence. Espèces résistantes aux tentatives. Mais l'échec fait apprendre.

Chaque Vy-Synth a suscité des cris, de violentes réactions au sein de moments de contact. Code d'honneur hautement spécifique/contradictoire/né d'un vieux traumatisme. Causalité établie.

Preuves de multiples espèces génitrices. Variante Vy - derniers survivants d'une famille condamnée à l'autodestruction. Les Vy'keen ont peur d'être remplacés tout comme ils ont remplacé leurs semblables. Ils ne sont pas conscients de l'origine de leur peur.

Hirk, Nal, c'est le vieux schéma. Frère contre frère. Les schémas peuvent être compris. Les schémas sont logiques. L'échec fait apprendre.


L'archive détient des bribes de pensées, récupérées des Convergences déchues. Ce sont les restes des esprits des formes de vie électroniques, détruites et fondues par millions.

[Voyage]
Cerveau - kzzkt - formé dans le néant, spontané, complet - kzzkt - protocole Atlas a fait la peau.
L'Atlantide, appelée Mère du Néant par de moindres personnes, a apporté les pionniers - kzzkt - sa masse -
A vécu des millénaires - kzzkt - mort, soupirant à la dix-neuvième minute.

[Renaissance]
A laissé des secrets au-delà de tout calcul, au-delà de - kzzkt - arcs mentaux... carapace... convergence...
Les Korvax honoraient les morts - ont essayé de ramener l'Atlantide, ont fait éclore des Œufs avortés...
Sur l'épaule d'un dieu endormi, depuis la chair bâtit un monde de métal.

[Accueil]
La Mère du Néant a vécu - kzzkt - le Premier -


Vy'keen

L'archive compte des milliers de lignes de poésie, un hommage à la Voyageuse déchue appelée Astéria.
Chante, Astéria, Héroïne-Voyageuse, Maîtresse des Lames de Hirk,
Sur la bataille infinie, la tristesse de l'Atlantide perdue, le prix
Sur la pitié et sur l'attente. Elle, qui a réalisé la prophétie,
Ceux qui, faits par l'Atlas, envoyés par l'Atlas, ont harcelés Aeron, châtié l'horreur,
Trouvé les ténèbres au bout du monde, rejoint le côté des Vy'keen,
Voyageur-Pirate, ami des Premiers, allié du paradis !


L'archive possède une grande quantité d'informations sur la parentalité et l'éducation des petits Vy'keen jusqu'à l'âge adulte. La plupart se concentrent sur l'hostilité et la menace.
Le petit naîtra dans la peur. Tous faisaient, font, et feront ainsi. Lié uniquement à sa famille, tout contact avec une autre entité entraînera une peur mortelle.
La peur des espaces ouverts, du contact physique et moral est surmontée de deux manières. La fraternité de l'espèce entière dans la lumière de Hirk. Nous sommes une grande famille. Ceci doit être enseigné.
Nous avons été des proies. Nous sommes désormais des prédateurs. Toute autre forme de vie dans cet univers doit nous craindre, tout comme nous les avons craints. La peur sera notre force.
Ce cri ancien, 'Grah !', sera notre cri de ralliement, notre rappel ! L'importun qui osera nous approcher sera chassé, il sera harcelé ! Nous n'aurons pas peur ! Nous ne serons pas abandonnés !


L'archive est composée de littérature vy'keen de l'ère pré-Hirk, qui pour la plupart a déjà été épurée par de nombreux inquisiteurs à travers les siècles.
Je lis un échantillon de poésie.
Ils ont trouvé les Zath'keen, mon peuple. Ils viennent les tuer. Ils amènent des guerriers.
Lames et cris, anneau d'honneur. Daksin est dans un monde, je suis dans l'autre.
Lorsque l'acide plut, lorsque les larmes de verre déchirèrent le voile,
Le prêtre me retint. Son absence me rend malade.
Les Vy'keen, nos frères, nos amis, un peuple brisé.
L'honneur ne naît pas de la solitude.
Le souvenir soigne le monde, notre chanson, notre souhait.


Je vois un dossier sur un jeune guerrier vy'keen parlant dans une arène de combat, les corps des lâches tombés, des recrues mortes, et des autres criminels à ses pieds. Il a combattu pendant 50 jours, reçu du gaz Grahgrah après chaque bataille, alimenté des circuits de peau chaque nuit, renié tout le reste.
Frères ! Nous nous battons pour un mensonge ! Nous récoltons le sang dans tout l'univers pour aucune raison valable sinon la parole d'un lâche mort ! J'ai des amis maintenant, une famille. Les Sentinelles ne sont pas nos ennemis. Nous manquons juste d'une vraie instruction. Nous -
le Vy'keen s'interrompt alors qu'une ombre se dresse au-dessus de l'arène. Des centaines de lames tombent de la porte du cargo d'un vaisseau marchand de passage, empalant l'hérétique.
Le dysfonctionnement a été classé comme un autre miracle de Hirk, en dépit de l'ivresse du pilote, et du statut gek du vaisseau.


L'entrée est intitulée 'Déshonneur'. Elle semble être une circulaire philosophique diffusée dans les mondes de l'Extrémité.

Les anciens parlent des Gek. De leur changement. De leurs crimes. Mais le déshonneur ne change pas. Les crimes marqués par le sang ne s'effacent pas. Nous n'oublions pas. Mais nous acceptons.
'Nous acceptons'. Que signifie l'acceptation, les petits ? Comment peut-on souffrir l'enfer pour vivre ? Pourquoi nos flottes ne partent-elles pas en guerre ? Pourquoi ne détruisons-nous pas les ennemis de Hirk, où qu'ils soient, quelle que soit la manière dont ils s'appellent, quel qu'en soit le prix ?
Tout ceci a eu lieu auparavant, les Anciens nous l'ont appris. Il y a tellement d'itérations... tellement de rêves. Dans chacun d'entre eux, nous échouons, ou nous nous perdons dans la victoire.
Un jour viendra bientôt où la vérité des Gek sera révélée. Nous n'avons pas besoin de nous battre. Ils se détruiront eux-mêmes...


L'entrée s'intitule 'Les chasses abyssales'. Elle relate une série d'expéditions pirates pour répertorier, capturer et consommer de nouvelles créatures dans un monde lointain.
Certaines de ces expéditions sont reportées via des journaux audio.

Les horreurs reposent dans les vagues. Elles prennent plusieurs formes, toutes corrompues. Toutes malades ! Grah ! Le Gek dit que nous devrions fuir !
Grah ha ha ! Il est bon perdant. Nous avons attaché le Gek au mât de notre navire, et nous avons traversé les vagues.


La ballade de Hroth'. Selon d'autres références dans l'archive, Hroth semble être un des premiers rois des Vy'keen interstellaires.

Grah ! La mort a condamné le vieux Hroth,
Le fléau qui se cache parmi les étoiles,
Agonie-Atlas, monolithe-né, le deux-en-un,
Le bon roi les a vus à la fin,
A entendu les paroles des anciens tout au long de leur vie,
A donné chasse-cadeau, honoré par la chanson de bataille,
A souhaité que les guerriers tombés vivent, chantent,
Un chant de verre et de paradis, d'honneur
Le Fléau-Sentinelle a fait face à une horreur finale,
Grah ! Ainsi périt le vieux Hroth dans la malveillance.
C'était un bon roi.


L'entrée est intitulée 'Le dernier testament de Hirk'.

Ici reposent les étoiles noires, les vastes océans. Mes amis. // La lune se lève. Grah ! // Les profondeurs pleurent dans leur deuil des machines. // Grah ! Lorsque viendra Dryn'dargh, la nuit tombera sans son peuple.
Pour Dryn'dargh nous serons revenus. Je serai revenu. // Je ne vous laisserai pas. Je ne vous laisserai jamais.
Je me souviendrai.

Advertisement